أسم المستخدم   كلمة السر   ادخل الرقم الموجود في الصورة   نسيت كلمة السر    مشترك جديد
   
 

 

 

حملة من أجل إسقاط الأحكام الجائرة الصادرة عن محكمة كاليتا أوليفا 12 ديسمبر 2013 ضد تسعة من عمال النفط بلاس هيراس، مقاطعة سانتا كروز، الأرجنتين



مطلق الحملة: Hassan


موجهة ل: السيدة كريستينا فرنانديز دي كيرشنر إليزابيت رئيسة الأرجنتين

التاريخ: 31-01-2014

حملة للتنديد بالأحكام الجائرة الصادرة عن محكمة كاليتا أوليفا 12 ديسمبر 2013 ضد تسعة من عمال النفط بلاس هيراس، مقاطعة سانتا كروز، الأرجنتين.
4 منهم حكم عليهم بالسجن مدى الحياة (المؤبد)، واحد حكم عليه بالسجن بموجب نظام خاص بحيث كان قاصرا وقت له الأحداث المزعومة،كما حكم على 5 آخرين ب 5 سنوات بتهمة المساعدة و استعمال العنف خلال اجتماع.


لا للزج بأي عامل من عمال النفط في السجن!

من أجل إسقاط الأحكام الجائرة الصادرة في حق عمال لاس هيراس!
Pétition
POUR L’ACQUITTEMENT DES TRAVAILLEURS DE LAS HERAS

En tant que signataires de cet appel, nous condamnons les sentences injustes édictées par le tribunal de Caleta Oliva le 12 décembre 2013 à l’encontre de neuf travailleurs du secteur pétrolier de Las Heras, province de Santa Cruz, Argentine. 4 d’entre eux ont été condamnés à perpétuité, dont un à une peine de prison sous régime spécial dans la mesure où il était mineur au moment des faist qui lui sont reprochés, et cinq autres à cinq ans ferme pour complicité et violence en réunion.
Sans aucune preuve, et alors que la procédure a été entachée de graves violations des droits de l’homme, ces travailleurs sont condamnés pour le décès de l’agent de police Sayago, qui est survenu en 2006 à Las Heras au cours du soulèvement populaire dont cette localité a été le théâtre, alors que les travailleurs protestaient pour exiger l’amélioration de leurs conditions de travail et contre une aggravation de la pression fiscale à leur encontre.
En tant que signataires, nous exigeons l’acquittement immédiat des travailleurs, dans la mesure où le procès qu’ils ont subi a été un procès monté de toutes pièces.
Au cours de ce procès et dans le cadre de la défense, les avocats, qui eux-mêmes ont été menacés et sanctionnés, ont démontrés l’absence de preuves et l’innocence des travailleurs. La seule chose qui a été démontrée au cours du procès, c’est bien les tortures, les pressions et les vexations de la police à l’égard des travailleurs au cours des trois années d’emprisonnement qu’ils ont subies au cours desquelles les autorités ont essayé d’obtenir des “preuves”, une séquence qui ressemble à s’y méprendre à ce qui avait cours pendant la dernière dictature militaire. Nous dénonçons le Tribunal de Caleta Oliva qui a mené à bien ce procès et qui a condamné les travailleurs tout en validant des témoignages obtenus sous la torture. Le procureur en charge du dossier, Candia, a lui-même reconnu, sans jamais être inquiéter à ce propos, que mettre un sac sur la tête d’un homme et “lui coller quelques claques” ne peut être assimilé à de la torture.
Des centaines d’organisation de défense des droits de l’homme, d’organisations syndicales, sociales et politiques, ont dénoncé cet état de fait. C’est ce qui a poussé le Secrétariat de la Nation aux Droits de l’Homme a exiger du tribunal de Caleta Oliva un rapport sur ce procès construit de toutes pièces contre les travailleurs et émaillés de graves violations des droits de l’homme, à l’instar des tortures subies par les travailleurs et les menaces constantes qui ont visé les familles.
Les peines très dures prononcées sont l’une des attaques les plus graves contre les travailleurs depuis la fin de la dictature en 1983 et ne s’explique que par le fait que les travailleurs de Las Heras combattaient pour défendre leurs droits. Le seul objet de cette condamnation pour l’exemple est de dissuader les travailleurs d’affronter les grandes multinationales du pétrole et le grand patronat. Cette sentence serait un grave antécédent contre les militants de ce pays, mais représenterait également l’impunité pour ceux qui pensent pouvoir obtenir des “aveux” sous la torture, comme au cours de la dernière dictature.
Cette condamnation n’a pas été suivie de l’incarcération immédiate des travailleurs avant la confirmation de la sentence. Nous continuons par conséquent le combat pour faire toute la lumière sur cette affaire et imposer la justice, c’est-à-dire l’acquittement des camarades.
Au cours des premiers jours du mois de février, nous ferons appel de cette condamnation au Tribunal Supérieur de Rio Gallegos.
C’est en ce sens que nous exigeons l’acquittement immédiat et inconditionnel des travailleurs du pétrole de Las Heras.

----------------------------------------------------------------------------------------
Appel à des actions internationalistes le 5 février pour l’acquittement des ouvriers du pétrole de Las Heras

Le 5 février prochain aura lieu à Buenos Aires (Argentine) une importante manifestation vers la Place de Mai [devant la Casa Rosada, siège de la présidence argentine, NdT] pour exiger l'acquittement des neuf travailleurs du pétrole de Las Heras (province de Santa Cruz). Ceux-ci ont été injustement condamnés, sans preuves, pour la mort d'un policier, fait ayant eu lieu pendant une rébellion populaire en 2006 alors qu’ils exigeaient de meilleures conditions de travail.

Le 12 décembre dernier, la justice a condamné quatre travailleurs à la prison à perpétuité, et à cinq autres à cinq ans de prison ferme. Le procès a été monté de toutes pièces dans l’intention d’envoyer un message clair à l'ensemble des travailleurs qui luttent et s'organisent. Le jugement a en effet été rendu sans la moindre preuve, alors que le procès a été émaillé d’irrégularités comme des menaces aux témoins et l’usage de la torture, qu’un procureur a même justifié publiquement comme un moyen légitime d'interroger les accusés. La justice et le gouvernement de Cristina Kirchner se sont par ailleurs clairement positionnés du côté des entreprises pétrolières.

C'est pour cela que nous avons décidé d’impulser une grande campagne nationale et internationale d'information, dans le but d’obtenir l’acquittement des camarades. Nous ne pouvons pas permettre que soient condamnés des travailleurs qui s'organisent pour lutter ! Ceci pourrait créer un grave précédent pour tout le mouvement ouvrier argentin et international.

Le Comité pour l'acquittement des ouvriers du pétrole de Las Heras vous propose de réaliser le 5 février, au même moment que la manifestation à Buenos Aires, des actions devant les ambassades et/ou consulats argentins dans tous les pays où il existe des organisations défendant la cause des travailleurs et des secteurs opprimés. Ce qui nous anime, c’est l'esprit et l'histoire de lutte et de solidarité du mouvement ouvrier international. Des actions de ce type et avec cette orientation seraient un grand soutien à notre campagne et pourraient permettre que sous la pression internationale, les tribunaux argentins se voient obligés de renoncer à la condamnation.

Aucun ouvrier du pétrole en prison !
Absolution des ouvriers de Las Heras !

Comité pour l'acquittement des ouvriers du pétrole de Las Heras.


محور الحملة: الحركة العمالية والنقابية                     عدد زوار الحملة: 1766

 
 

شارك بهذه الحملة على الفيسبوك والتويتر

آخر 20 توقيع - من الممكن الاطلاع على التواقيع الأخرى من خلال الأرقام الموجودة أسفل قائمة التوقيعات

التاريخName-الاسمالدولة-Countryالمهنة-Jobالتعليق-Comment
07-02-2014 سلام ابراهيم كبة العراق استشارية الطاقة الكهربائية

 

نرجو أيضا المشاركة والتوقيع من خلال الفيسبوك ايضا

 

كيف تطلق حملتك في بضعة دقائق؟ هل لديك قضية تود أن تكسب تأييداً شعبياً لها او تطرحها للحوار؟ ابدأ حملتك الآن في اكبر موقع للحملات الالكترونية في العالم العربي


انضم الى موقعنا في الفيسبوك